Peut être l'ignorez-vous, mais le service Unroll Me, comme tout service gratuit, a besoin de vendre "quelque chose" pour vivre. Et ce quelque chose, c'est vous !

Unroll me escroc ? Ca n'est pas aussi simple...

Peut-être avez-vous déjà remarqué que lorsque vous consultez une page de vente pour une paire de chaussure, cette paire de chaussure vous poursuit. Partout !

Sur Facebook, sur les pages des journaux en ligne, Partout !

La pub en ligne, comment ça marche ?

Voici comment ça fonctionne : sur n'importe quel "site internet" qui affiche de la pub se trouve des emplacements publicitaires (forcément!). Sur ces emplacements, le "sites internet" en question délèguent l'affichage des publicités à des services d'affichage de publicités spécialisés.

Ces services d'affichages de pubs (appelons-le "le publicitaire") proposent à notre marchand de chaussures de faire de la promotion pour ses produits.

Si le dispositif était aussi simple, nous aurions juste une chance aléatoire de voir une pub pour des chaussures en allant sur un site qui réserve des espaces au "publicitaire".

Mais pour bien faire, le "publicitaire" propose son service de remarketing

Le remarketing, c'est quoi ?

Le principe est simple : le "publicitaire" donne au marchand de chaussure un code à insérer sur chaque page produit.

Lorsqu'un visiteur consulte une page de vente de chaussure, le code enregistre son "intérêt" pour ces chaussures et le transmet au "publicitaire".

Si ce visiteur ouvre alors une autre fenêtre pour aller consulter son compte Facebook, il ouvre en même temps un espace réservé, géré par le "publicitaire".

Le "publicitaire" compare alors les informations qu'il détient sur le visiteur (le fait qu'il a été sur la page des chaussures) et affiche une publicité en conséquence (pour les fameuses chaussures !)

Bon, d'accord, mais quel rapport avec Unroll Me ?

Maintenant que l'on a compris comment on peut être poursuivi par une publicité sur tout Internet, allons un peu plus loin.

Si un "publicitaire" est capable de montrer une publicité précise en fonction de ce qu'il sait de notre historique de navigation, que peut-il faire d'autre ?

Peut-être avez-vous remarqué, si vous utilisez une messagerie gratuite, que des publicités bornent vos messages.

De plus, ces publicités sont très ciblées et souvent en relation avec votre message. Par exemple, si vous échangez par mail avec votre compagne/on à propos d'un voyage à Tahiti, il est probable que les pubs qui encadrent votre message vous vantent les mérites de telle ou telle agence de voyage.

Lorsque ce type de pub a fait son apparition, beaucoup d'utilisateurs avaient l'impression que leurs données étaient espionnées tellement la précision des publicités était forte.

Tout le monde a désormais compris que les données du message transmises au "publicitaire" étaient anonymisées et non stockées.

Unroll Me a néanmoins franchi une autre étape

Techniquement, ce que fait Unroll Me n'est pas très différent.

Par exemple, Uber et Lyft sont deux sociétés concurrentes de voitures avec chauffeur.

Uber s'est tourné vers Unroll Me pour leur demander :
"Pouvez-vous me fournir les reçus des courses réalisés pour les clients de Lyft, si vous pouvez les retrouver dans les mails des utilisateurs qui se servent de Unroll Me ?"

Unroll Me a répondu :
"C'est techniquement possible, mais c'est illégal. En revanche, nous pouvons anonymiser les données et vous les transmettre" (c'est à dire, mettre du tipex sur les noms et vous les donner)

On comprend l'intérêt évident d'Uber pour les données de son concurrent, mais on peut légitimement se demander si tout ça est bien légal.

Que doit-on en conclure ?

Unroll Me a déclaré que les données ne seraient jamais transmises tel quel.

En revanche, elles continueront à être traitées par lot et anonymisées. Ce qui veut dire, par exemple, que si vous avez un abonnement téléphonique chez Orange et que Bouygues décide d'acheter à Unroll Me un gros stock des factures d'Orange (qu'Unroll Me aura trouvé dans les mails de ses utilisateurs) alors vos factures et celles d'autres utilisateurs seront transmises à Bouygues (mais avec un trait noir à la place de votre nom)

A bon entendeur...


Identités vérifiées, 20€/h payable en fin d'intervention.

Ou appelez-nous au 0 891 690 177

Laisser un commentaire